Ferveur et humanisme de la chorale Cantarelle




Les choristes de Cantarelle en concert.(Photo DNA)



 Près de 600 personnes dont le maire Roger Niggel ont pu vivre avec émotion et partager avec ferveur le récital donné par les 40 interprètes de la chorale Cantarelle à l'église Saint-Maurice de Mutzig.

 Rendez-vous traditionnel de Noël, le récital avait pour thème, cette année, « A portée de mains ». Il a permis aux jeunes choristes de témoigner des situations difficiles dans notre monde d'aujourd'hui, mais aussi d'exprimer leurs espoirs.
 Des textes rédigés et lus par les choristes, d'une tonalité proche des versets des Saintes Ecritures, voulaient être réflexions et messages humanistes vers l'auditoire. Puis, les interprétations sous forme de chant choral, sous la direction de Christophe Koch, illustraient leur joie d'espérer un avenir meilleur.

L'âme africaine

 L'âme africaine par le chant zoulou, les références au gospel et les couplets sur un rythme moderne d'un Laurent Pagny ou J.-J. Goldman correspondaient à ces messages d'amour. Le répertoire a permis de faire admirer à nouveau la parfaite maîtrise de la chorale, à forte majorité féminine, composée de jeunes Mutzigois de 10 à 37 ans, et accompagnée par six musiciens confirmés.

 La soirée à caractère humaniste n'avait pas oublié l'humanitaire. Une représentante mexicaine de l'association « Maya solidarité » a sensibilisé le public aux actions en faveur des Indiens chiapas en danger sur leur propre terre, et au taux de mortalité le plus élevé au Mexique. Ainsi, les dons des « plateaux » serviront à construire un bassin de récupération d'eau dans un petit village autour de San Christobal (capitale du Chiapas).



R. Hartzer


© Dernières Nouvelles D'alsace, Lundi 22 Décembre 2003..


Retour vers la revue de presse

Retour vers la page de Cantarelle